Le château de Langeais

Non loin de Tours, sur un promontoire rocheux qui surplombe la rive droite de la Loire, le château de Langeais fut édifié par Louis XI pour protéger la Touraine des incursions bretonnes. Un demi-siècle plus tard, le mariage du fils de Louis XI avec l’héritière du duché de Bretagne ôtera tout rôle stratégique à cette forteresse, qui compte parmi les dernières construites par le pouvoir royal.

Aux premières heures du jour, en ce 6 décembre 1491, deux cortèges convergent vers la forteresse de Langeais. L’un escorte le roi de France, Charles VIII, l’autre constitue la suite d’Anne de Bretagne, fille de François II. Les deux jeunes gens âgés respectivement de 21 et 14 ans, vont se marier en secret. Dans un froid glacial, devant une assemblée restreinte, l’évêque Louis d’Amboise recueille leur consentement. À 8 heures du matin, cette union, qui apporte le duché de Bretagne à la France, est conclue. Le monde peut apprendre la nouvelle, à commencer par Maximilien de Habsbourg, époux par procuration d’Anne de Bretagne et Marguerite d’Autriche, fiancée de Charles VIII, élevée à la cour de France.

Une fondation de Foulques Nerra

Au cours des années 980-990, foulques Nerra fait édifier une ceinture de forteresses sur les marges de son comté d’Anjou. Le château de Langeais s’inscrit dans ce projet dont l’objectif est offensif? langeais, édifié face à Tours, constitue une base qui permet à Foulques Nerra d’attaquer les terres de son beau-frère Eudes, comte de Blois et de Tours.

De ce castrum subsiste un donjon en pierre, le plus ancien conservé en France. Après la disparition de Foulques Nerra en 1040, le castrum de Langeais change plusieurs fois de mains, passant notamment entre les mains de Richard Cœur de Lion, roi d’Angleterre, à la fin du XIIe siècle. La guerre de Cent ans est fatale à cet édifice, totalement rasé, à l’exception de son donjon, en 1428.

La forteresse de Louis XI

En 1465, le roi de France Louis XI confie à Jean Bourré, secrétaire et contrôleur de sa chancellerie, le soin de faire construire une nouvelles forteresse sur le site de Langeais. Édifié entre 1465 et 1469, le château restera inachevé, ses fortifications s’avérant inadaptées face à l’évolution rapide que connaissent alors les techniques d’attaques. Sur les quatre ailes prévues sur le plan d’origine, seules deux ont été construites.

Perpendiculaires l’une à l’autre, ces ailes forment un L, dont la branche la plus longue est prolongée par un imposant pavillon d’entrée, abrite le corps de logis. Cette aile, qui aurait dû constituer le côté est du quadrilatère initialement prévu, est flanquée de trois imposantes tours rondes sur sa face extérieure et de deux tourelles du côté de la cour.

Langeais jusqu’à la Révolution

Louis XI cède la forteresse de Langeais à François d’Orléans, comte de Dunois, fils du compagnon d’armes de Jeanne d’Arc et petit-fils de Louis d’Orléans. Après le décès de François d’Orléans, le château de Langeais qui appartient alors à la Couronne de France, revient successivement à trois femmes: Jeanne de France d’abord, fille naturelle de Louis XI, puis Marie Touchet,  maîtresse de Charles IX, et enfin Louise de Lorraine, princesse de Conti. Le château est ensuite vendu et passe durant le XVIIIe siècle aux marquis d’Effiat puis aux ducs de Luynes.

La vie de château au XVe siècle

Acquéreur du château de langeais en 1886, au terme d’une longue période d’abandon, un riche homme d’affaires, Jacques Siegfried, entreprend de reconstituer le décor de cette forteresse tel qu’il devait être au XVe siècle, à l’époque où il fut le théâtre des noces de Charles VIII et d’Anne de Bretagne.

Cet amateur d’art acquiert un exceptionnel ensemble de meubles et d’objets décoratifs durant cette période, constituant ainsi un véritable musée de la vie domestique seigneuriale à la fin du Moyen Âge. En 1904, Jacques Siegfried fait don du château de Langeais à l’Institut de France, qui poursuit depuis son œuvre de restauration. Un jardin médiéval, s’inspirant de celui du château d’Amboise, a été créé en 1961. Depuis 1922, la forteresse est classée monument historique.

Le château en dates

Foulques Nerra fait élever un castrum sur le site de Langeais
Guerre de Cent Ans
Destruction du castrum de Foulques Nerra
Règne de Louis XI
Construction de l’actuel château de Langeais
Règne de Charles VIII
Mariage de Charles VIII et Anne de Bretagne à Langeais
Jacques Siegfried acquiert le château de Langeais
Jacques Sigfried lègue le château de Langeais à l’Institut de France.

Langeais est classé monument historique